RECETTE ❄ | 3 apéritifs pour Noël

Recevoir est toujours l’occasion de mettre les petits plats dans les grands. Certains d’entre vous apprécieront se mettre aux fourneaux de longues heures durant, mais les autres —l’indéfectible team flemme— ne serait pas contre une ou deux astuces pour rendre la confection de ce repas moins longue et plus facile. Nous vous avons déniché et testé trois recettes d’apéritifs ridiculement simples et peu coûteuses pour régaler vos invités avec trois fois rien. Suivez les guides !

LES SAPINS FEUILLETÉS

Les ingrédients :

  • Une pâte feuilletée
  • Un ou plusieurs condiments

La recette :

Je vous conseille de sortir la pâte feuilletée du frigo au dernier moment, car elle sera plus facile à découper si elle est encore froide. Étalez le ou les condiments sur la pâte. J’ai personnellement choisi de la purée de tomates séchées et du pesto, mais sentez-vous libre de céder à toutes vos fantaisies culinaires.

Une fois le(s) condiment(s) étalé(s), vous allez pouvoir découper des bandes de pâte d’environ 1.5cm. Il ne vous reste qu’à les replier sur elles-mêmes pour former un mini sapin et à planter un cure dents qui servira de tuteur lors de la cuisson. Je vous conseille de faire les plus grandes bandes possibles, sans quoi vos sapins ressembleront aux miens : des arbustes.

Une fois votre forêt plantée, enfournez-la à 180° (pas plus, à cause des cure-dents !) pendant 15 à 20 minutes.

Vous pouvez retirer les cure-dents et admirer votre belle forêt apéritive. Une idée rapide, économique et du plus bel effet sur une table de dîner.

LES FEUILLETÉS TORTILLÉS

Les ingrédients :

  • Une pâte feuilletée
  • Un ou plusieurs condiments

La recette :

Comme pour les sapins, commencez par étaler votre ou vos condiments sur une pâte encore froide puis repliez la pâte sur elle-même.

Découpez des bandes d’environ 1,5cm de largeur puis tortillez chaque bande avant de les poser dans un moule qui peut aller au four.

Enfournement immédiat à 180° pendant 15 à 20 minutes !

Voilà ! Je ne cesse de le répéter : la flemme triomphe toujours.

LE PAIN GARNI

Les ingrédients :

  • Une miche de pain
  • Un ou plusieurs condiments
  • Un fromage qui fond à la cuisson

La recette :

Sûrement la recette qui vous intriguera le plus. Préférez une miche de pain pas trop haute. Si vous avez beaucoup de convives, considérez plutôt deux petites miches de pain qu’une plus imposante.

Commencez par découper votre miche de pain en faisant des bandes de 2cm. Tranchez la mie mais ne tranchez pas le fond du pain. Le but est de faire des bandes dans les deux sens, de manière à obtenir des carrés de pain.

Une fois cette fastidieuse étape passée, une autre étape fastidieuse : dans un sens de bandes, vous allez mettre le fromage. Ne consommant pas de fromage, je suis assez nulle en « fromages qui fondent ». J’ai utilisé de la mozzarella, mais je vous le déconseille.

Maintenant que le fromage est en place, vous allez pouvoir remplir les tranches perpendiculaires de condiment. J’ai gardé le pesto et la purée de tomates séchées.

Votre pain garni est prêt à aller au four : mettez le dans un plat et couvrez le d’aluminium. L’aluminium va permettre au pain de chauffer sans brûler la croûte du dessus. Enfournez-le à 180° jusqu’à ce que le fromage soit fondu. Il n’y a pas vraiment de temps, tout dépendra du fromage que vous avez choisi.

Voilà ! Ce pain garni se partage, chacun peut se servir en détachant un petit carré.

Bon réveillon !

Journaliste déchue, rêveuse en plein spleen, dangereuse vegan et slowrunner de talent.

Laisser un commentaire