RECETTE | Cucurbitacées et douceurs automnales

La froideur de la fin d’année s’installe tranquillement, balayant d’un revers de la main toutes mes rêveries culinaires estivales. Si j’apprécie les nappes de feuilles rougies tapissant joliment les rues et l’odeur des crêpes au chocolat vendues par les nuits fraîches, je persiste à penser que l’hiver est surtout synonyme de désert gastronomique. Ma condition de pur produit de la Provence y est peut-être pour quelque chose, mais je trouve le défilé des courges et autres oranges bien triste comparé à la saveur des nectarines et des poivrons. Qu’à cela ne tienne : il faut bien manger, même en hiver, et quitte à cuisiner de saison, autant aboutir à quelque chose d’un peu sexy. Je vous propose deux recettes simples, économiques et qui réchauffent le corps et le coeur.

LE CURRY DE BUTTERNUT

Les ingrédients

  • 1kg de butternut, potiron, potimarron ou tout autre cucurbitacée de votre choix
  • 1/2 Oignon + 2 gousses d’ail
  • 1 cube de bouillon de légumes + 1L d’eau
  • Des épices curry
  • Du lait de coco

La recette

J’ai personnellement choisi une courge butternut, déjà parce que je n’en avais jamais cuisinée et que je me suis sentie l’âme d’une aventurière devant l’étalage de mon hypermarché, mais surtout parce qu’elle était moins chère que le quart de potiron sous cellophane d’à côté qui avait l’air d’avoir pris un vieux coup de chaud.

Vous allez couper la courge en cubes de 2cm x 2cm, bref, de quoi ne pas avoir de la vulgaire purée à la fin de la cuisson.

Pour cela il va falloir l’éplucher. Je vous préviens : la butternut et tous ses potes ont la peau très dure. Oubliez l’économe et armez-vous de patience et d’un bon couteau. Le travail m’a pris au bas mot vingt minutes. D’ailleurs, j’ai fini par me faire une ampoule à l’index. La honte. C’est là que je me suis rappelé pourquoi je détestais cette saison.

Rincez la courge coupée en cubes et mettez-la de côté. Dans une petite marmite (un chouette instrument de la flemmardise que vous devriez tous posséder dans votre cuisine) vous allez faire caraméliser un demi oignon et deux belles et fières gousses d’ail.

***

Une fois cela fait, vous allez rajouter vos épices (ici j’ai choisi un mélange d’épices indiennes, de la pâte de curry et du paprika fumé) et les cubes. Mélangez le tout.

Couvrez avec le cube de bouillon de légumes dissout dans un bon litre d’eau et le lait de coco.

Laissez cuire pendant 20 à 30 minutes à feu moyen en remuant de temps en temps. A ce stade, vous devriez déjà recevoir quelques compliments de type « ça sent bon ! » ou encore « je peux rester manger ?  » . Vous êtes bien évidemment libre de répondre « non » .

***

Juste avant que la cuisson se termine, j’ai rajouté des petits cubes de tofu mi-ferme. J’ai servi mon curry avec un mélange de quinoas et des légumes verts, mais vous êtes bien libre de l’accommoder avec ce que vous voulez. Ce curry peut vous faire 4 à 5 repas si vous êtes un petit gabarit comme moi, ou un peu moins si vous avez une grande faim. Au final, les papilles ont été comblées, l’estomac a été contenté et concernant mon ampoule, tout comme mon égo, ils finiront par cicatriser de cette douloureuse expérience.

***

LES COOKIES DES GOÛTERS PLUVIEUX

Les ingrédients

  • 200g de farine (de blé traditionnelle, ou d’avoine, si comme moi vous assumez votre côté instagram-healthy-hipster)
  • 100g de purée d’oléagineux (ou 50g de beurre et 50g de purée d’oléagineux)
  • 100ml de lait
  • 150g de sucrant liquide ou solide
  • 1/2 sachet de levure
  • Des pépites de chocolat

La recette

Les cookies des goûters pluvieux s’appellent également « cookies des soirées fraîches » car ils ne seront jamais meilleurs que si vous les dégustez sur votre canapé, emmitouflé dans un plaid, une tasse de thé dans une main et un bon film devant vous.

Vous allez commencer par mélanger tous les ingrédients secs : la farine, le sucre et le demi sachet de levure (ou 5 grammes environ, soit une cuillère à café si vous êtes en système D sans balance de cuisine sous la main).

De l’autre côté, vous allez mélanger la purée d’oléagineux avec le lait et incorporer le tout aux ingrédients secs. Mélangez avec une cuillère (non, pas avec un fouet, faites-moi confiance bon sang) et vous allez obtenir une jolie pâte à cookies qui sent bon le réconfort.

***

Vous n’avez plus qu’à ajouter les pépites de chocolat. Pour ma part j’ai pris 50g de chocolat pâtissier en tablette que j’ai concassé avec un couteau de cuisine (bah quoi ? Ici aussi c’est le système D, parfois).

J’ai formé des petites boules de pâte que j’ai écrasées pour leur donner une forme de cookie « pas trop épais, mais quand même un peu » que j’ai disposées soigneusement dans un plat, direction le four (que vous aurez au préalable préchauffé) à 180° (thermostat 6) pendant 13 à 15 minutes. Le tout m’a donné une vingtaine de cookies de taille moyenne.

***

 

Une fois sortis, je les ai laissés refroidir pendant que je faisais couler du café. Vous pouvez les garder pour vous, mais ils sont encore meilleurs si vous les partagez avec quelqu’un qui a besoin d’avoir le coeur réchauffé. Voilà.

Journaliste déchue, rêveuse en plein spleen, dangereuse vegan et slowrunner de talent.

4 Commentaires

  1. Pour avoir testé le curry de Butternut, c’est une véritable tuerie, bon ok on galère à mort pour éplucher toute cette saleté de légume, mais c’est tellement bon !

    Prochaine étape, la recette des cookies !

    Merci pour ces recettes Merry ! Promis, la prochaine fois tes cookies accompagnerons ton live 🙂

  2. Super recette ce curry ! Merci Merry !
    Avec Khal_Butt on approuve, c’était hyper bon.
    On a mis de la courge, des pommes de terre et des lentilles corail. Il nous en reste un fond pour ce midi qu’on va terminer avec du riz, on s’en régale d’avance.
    (Et en plus on a découvert le paprika fumé, miam)

  3. La liste des ingrédients est clair, et on comprend facilement les instructions à suivre. Les images d’illustration aident également la manière de faire. En bref, l’article est parfaitement rédigé.

  4. Le curry est une pure tuerie.
    Je ne connaissais pas cette recette avec le butternut, ce fût une superbe dégustation 🙂
    Ne doutant pas de la qualité des autres recettes partagés et non essayé pour le moment, ce sera une chose faite avec grand plaisir 🙂
    Pour les cookies, je devrai attendre un peu car pas le droit a beaucoup de glucide mais je ferai une petite entorse à la règle d’ici peu :p
    Merci encore 🙂

Laisser un commentaire