LIVRE | CONNEXION IMMÉDIATE : Le charme de la relation virtuelle sur papier

Connexion Immédiate. Un titre et un résumé qui avaient de quoi me parler puisqu’il est question de relation virtuelle. Lu puis rapidement dévoré, mes attentes ont été comblées.

Les relations virtuelles, j’ai expérimenté, j’ai vécu et adoré. J’en parle d’ailleurs avec grande tendresse dans mon article consacré à ma rencontre et ma longue relation virtuelle avec Merry : Ce soir où j’ai eu le courage de te réécrire. Alors oui, j’ai connu l’excitation de découvrir un(e) parfait(e) inconnu(e) et un parfait feeling à travers l’écran, j’ai vibré à travers une relation sans contact direct, j’ai aimé nourrir et faire grandir cette bulle d’amitié et de confiance un peu à part, et j’ai aussi vécu l’instant magique où la relation virtuelle devient parfaitement « réelle ».

giphy

Connexion Immédiate est le premier roman de Mary H.K. Choi. Son nom ne t’est peut-être inconnu car Mary ne chôme pas : journaliste pour le New York Times, GQ, Wired et The Atlantic, elle a aussi écrit des comics pour Marvel et DC, anime un podcast et participe à Vice News Tonight sur HBO. Comme visiblement il lui restait encore trop de temps libre et trop de blanc sur son CV, elle a décidé de devenir romancière. Et il se trouve qu’elle se débrouille franchement bien.

Edité chez Gallimard Jeunesse, ce roman pour adolescent et jeune adulte retrace la rencontre et la relation de Penny et Sam. Penny a 18 ans et vient d’entrer à l’Université. Elle est intelligente et déborde d’une imagination qu’elle ne parvient à partager qu’avec son ordinateur sur lequel elle écrit des nouvelles, rêvant de devenir écrivaine. Sam lui, à 21 ans, a été contraint d’arrêter les études, faute d’argent, et travaille dans un café où, entre les pâtisseries et les cappuccinos, il rêve de devenir réalisateur de documentaires et d’oublier son ex. Suite à une première rencontre bien réelle, les deux jeunes gens s’échangent leurs numéros et poursuivent une interminable conversation virtuelle tout en priant pour ne jamais se revoir.

UN ROMAN AUX ALLURES DE TEEN MOVIE

J00811_CONNEXION IMMEDIATE.indd

Ce roman a tout du bon teen movie, celui que tu commences avec quelques réserves et que tu finis par consommer avidement jusqu’à la fin et en devant bien admettre que tu as passé un très bon moment.

Le roman commence bien naturellement par une présentation de ses personnages principaux et j’avoue avoir eu un doute à la lecture des premières pages. Quelques clichés classiques viennent vite se mêler à la narration : une jeune fille vive et cultivée mais sans succès social, un jeune garçon chevelu, tatoué et mystérieux, inconscient de son pouvoir de séduction, ces deux-là qui se rencontrent et qui s’entendent alors que personne n’aurait parié là-dessus… Vous connaissez le tableau vous aussi. Mais, comme il m’en faut plus pour m’arrêter, je suis allée au delà de ces présentations et n’ai plus eu à me plaindre par la suite.

L’histoire est bien rythmée, les personnages, même secondaires, deviennent vite attachants et les clichés du début se font vite oublier et pardonner en laissant place à des personnalités plus naturelles et crédibles. La découverte de l’amour, le vrai, pas le petit ami de façade de lycée, l’amitié, l’épanouissement personnel et les relations familiales sont autant de thèmes qui parcourent les pages de ce roman. S’ils ne sont pas exploités avec une grande originalité, ils sont justement traités et confèrent son charme à ce roman « teenage ». L’écriture, simple, légère et drôle, nous convainc facilement d’explorer ce que ce livre a à offrir.

UNE RELATION 3.0

La relation virtuelle de Penny et Sam est évidemment au coeur de l’intrigue. Leurs messages – respectant la mise en page des conversations sur smartphone – rythment la narration et permettent une immersion plus complète dans cette relation. C’est un procédé déjà largement utilisé en littérature contemporaine mais que j’apprécie dans ce type de roman pour sa dynamique et le plaisir coupable qu’il procure en donnant l’impression de s’immiscer dans la messagerie privée de quelqu’un d’autre – sauf que dans ce cas précis, la curiosité est toute légitime.

Ces conversations sont d’autant plus plaisantes à découvrir qu’elles m’ont paru crédibles. Quand bien même les héros se tiennent à l’écart l’un de l’autre physiquement, ils se rapprochent de plus en plus, avec un certain naturel, dans leurs échanges textuels. Un regard clairement bienveillant est posé sur la relation virtuelle, quand bien même, l’invitation à vivre l’amitié, l’amour et les beaux moments qui en découlent dans « la vraie vie est posée en petite morale finale. Aussi, c’est une oeuvre moderne qui met à la fois en scène des personnages et leurs outils de communication, et qui montre que la vie virtuelle n’est qu’une autre branche de la vie tout court.


Connexion Immédiate fait pour moi partie de ces œuvres qui, bien qu’elles ne me marqueront pas à vie, m’ont offert un véritable moment de divertissement et de détente. Et parler d’une oeuvre comme d’un bon divertissement n’a pour moi rien de négatif car, comme tout le monde, j’adore être divertie ! Mary H.K. Choi réussit donc haut la main le pari de se lancer en tant que romancière pour adolescents en inventant une romance et des héros bien inscrits dans leur temps.

Littéraire pas ratée, aquarelliste débutante et consommatrice boulimique de films d'horreur.

Laisser un commentaire