BILLET | Ode aux films d’horreur

Je pense avoir été claire : je voue une affection déraisonnable pour les films d’horreur. Mon amour pour le genre est né, comme pour tout le monde, à l’adolescence puisque, comme tout le monde, je crois, j’étais curieuse, je souhaitais expérimenter de nouvelles choses et je voulais connaître mes limites, du moins, cinématographiques. C’est à […]